Imprimer

Projet

Ici y'a pas la guerre est un film autour du jour de l'an dans le quartier parisien de la Goutte d'Or. Il prend prétexte de cette fête civile à caractère universel (célébrée par tous quelles que soient les traditions dont chacun puisse se réclamer), un des moments clef des relations sociales dans nos sociétés, pour approcher de l'intérieur la vie d'un quartier populaire pluriethnique d'une grande métropole, les rapports qui s'y inscrivent, les manières d'être qui s'y affirment, et les formes d'intégration (de semi ou de non-intégration) qui s'y manifestent symboliquement.
Chanteuse La mise en place de ce film résulte d’une implication dans le quotidien d’un quartier socialement sensible, dans la mesure où l’auteur-réalisateur y habite depuis sept ans et en fréquente les lieux multiples de la convivialité publique La plupart des personnages autour desquels se nouera le film, appartiennent, à des degrés divers, au continuum relationnel que celui-ci a pu tisser au fur et à mesure de ses rencontres et de son insertion dans la vie du quartier.

Les choix fondamentaux de la réalisation (sujet et dispositifs de tournage et de montage) ont été déterminés par l'observation participante, discrète et continue, des modalités diverses et des formes parfois conflictuelles de l'inscription sociale dans un quartier depuis longtemps culturellement marqué par l'immigration.

Haut de la page de Ici y'a pas la guerre