Imprimer

La rencontre avec l’ethnologie

Après des études d’histoire, j’ai eu la chance d’atterrir, un peu par hasard, je dois l’avouer aujourd’hui, en maîtrise d’ethnologie à l’Université Paris 7. Les professeurs que j’y ai rencontrés m’ont appris à être attentive au monde. Ils m’ont appris à regarder.

Pour la première fois depuis le début de mes études, on me demandait de mettre de côté mon savoir théorique et de partir de ce que je voyais, de ce que j’observais. J’avais le sentiment excitant et vertigineux que tout un pan du monde s’ouvrait à moi, que j’ouvrais les yeux pour la première fois.

Cette année passée en maîtrise d’ethnologie est une parenthèse enchantée, mais non moins décisive pour la suite de ma formation. Cette maîtrise ne fait pas de moi une ethnologue, cependant le regard ethnologique ne me quittera plus.

Le cinéma m’a été présenté comme un outil privilégié pour cette observation et cette restitution du réel. C’est grâce à cette approche de l’ethnologie que j’ai continué des études de cinéma et que j’en ai fait mon métier.

De l’ethnologie au cinéma du réel… et de fiction

J’ai commencé à travailler comme assistante pour différentes structures de production de cinéma documentaire. En étant au plus près des réalisateurs, je retrouvais dans l’approche documentaire la démarche de l’ethnologue. La caméra devenant un moyen de rentrer en contact avec l’autre mais aussi de rendre compte de la vie. J’étais le témoin privilégié de leurs doutes, de leurs avancées, de la progression de leur film.

Mais en faisant la petite main, je me frottais aussi à la réalité de la production cinématographique : comment financer un film ? Comment mener à bien sa fabrication technique ? Comment le diffuser ? Puis j’ai élargi mes compétences à la fiction en devenant assistante réalisation. Je suis passée des équipes, souvent confidentielles, du documentaire, aux grosses équipes de tournage de fiction.

Parallèlement à cette carrière de technicienne du cinéma, je continue à mener des projets plus personnels. Ma formation d’ethnologie sous-tend mon travail de réalisatrice. Je réalise ainsi des films documentaires et des films pour des festivals artistiques.